Points critiques dans une ferme porcine: Direction générale

Le premier article étant une introduction, ce deuxième article aura pour but d’expliquer plus en détail les principes généraux de la gestion d’une exploitation porcine.

LOCALISATION DE L’EXPLOITATION

Etant donné que de nombreux agents pathogènes se propagent facilement dans l’air, le choix de l’emplacement du bâtiment représente un point critique en ce qui concerne la biosécurité lié à l’environnement externe de la ferme.

Eléments à considérer lors du choix de l’emplacement des élevages porcins:

  • La distance par rapport aux élevages de porcs voisins: le type d'élevage de porcs, le nombre d'animaux présents dans l'exploitation et la densité d’animaux dans les porcheries voisines peuvent jouer un rôle crucial dans la dissémination des germes infectieux.

  • La fonction que les bâtiments doivent remplir

  • L’organisation des flux de mouvements de l'agriculteur, des animaux et des moyens de transport

  • Les possibilités d’extensions futures

  • Les voies d’accès séparées pour les zones de vie et agricoles

 

L'orientation du bâtiment et la position des voies d'accès et de sortie doivent être choisies de telle manière à ce qu'il y ait le moins de contact possible avec l’extérieur. La séparation physique avec le milieu extérieur peut être réalisée à l’aide d’une clôture placée tout autour du bâtiment. De cette façon, la ferme et les bâtiments peuvent être fermés lorsque l'éleveur n'est pas présent dans la ferme.

TYPES D’ELEVAGES

En élevage porcin, deux systèmes différents existent: le système ouvert ou le système fermé.

Dans une exploitation « fermée », toutes les différentes catégories d’animaux sont réunies sur un ou plusieurs bâtiments: truies, porcelets et porcs d’engraissement cohabitent au sein de la même exploitation. Dans un système dit “ouvert”, une seule catégorie d’animaux est généralement présente.

Que vous optiez pour un système ouvert ou fermé, chaque choix a des conséquences importantes sur la propagation des maladies au sein des animaux de la ferme.

 

GESTION DES TRUIES: SYSTEME EN BANDE

Les cycles de reproduction des truies sont synchronisés, ce qui permet de répartir la production des porcelets tout au long de l’année. Ainsi, les périodes critiques en ce qui concerne l’élevage des porcelets sont réparties par semaines, permettant ainsi à l'éleveur de diminuer sa charge de travail en se concentrant uniquement sur un certain groupe de truies. L'utilisation d'un système en bandes simplifie donc le calendrier de travail et facilite la gestion par l’éleveur.

 

LOGEMENT

L’élevage porcin étant considéré comme “intensif”, il est essentiel de disposer d’un logement de qualité afin de maintenir les animaux en bonne santé.

Assurez-vous que:

  • il y a une nette séparation entre les lieux de repos, d’alimentation des animaux et le fumier

  • il y a un bon système de ventilation

  • il y a suffisamment de lumière dans les porcheries

  • le niveau de bruit est faible

  • il y a suffisamment d'espace: surveillez la densité des animaux

  • le sol n'est pas glissant: donnez aux cochons une surface lisse, plate et stable pour vivre

  • les grilles sont suffisamment adhérentes

  • les porcs peuvent choisir différentes voies d’échappement lors des mouvements de panique

  • il y a suffisamment d'aliments et d'eau disponibles

 

BIEN-ÊTRE ANIMAL

En addition à tous les paramètres mentionnés ci-dessus, d’autres facteurs peuvent également contribuer au bien-être de l’animal et ainsi lui assurer une santé optimale et un environnement approprié.

  • Eviter tout stress aux animaux

  • fournir aux animaux suffisamment de matériel d’enrichissement (jouets)

  • fournir aux animaux des fibres alimentaires, ce qui favorise leur digestion et permet de les calmer ….

Cette première série d’article nous a permis d’aborder les bases de la gestion en élevage porcin. Le prochain article abordera le thème de la gestion quotidienne d’une exploitation (article 3).