Grippe Aviaire | Introduction | Mesures de prévention | Programme d'hygiène personelle | Programme de désinfection des véhicules | Programme de décontamination

 

Les personnes travaillant dans des bâtiments infectés peuvent être lourdement contaminées. C'est pourquoi il convient de minimiser le risque de contamination croisée. Toutes les zones où les animaux infectés (morts ou vivants) sont inspectés, dans les abattoirs, sur le site d'élimination des carcasses, ou bien là où le fumier, la paille, les litières sont retirés des bâtiments sont les zones posant le plus de risques de forte contamination personnelle.

Toutes les personnes doivent suivre les mêmes procédures lorsqu'un site de décontamination personnelle est mis en place. Avant de pénétrer sur le site contaminé et avant de le quitter, il convient de mener à bien une décontamination personnelle. Toutes les salopettes doivent être désinfectées (trempées dans un désinfectant adéquat) et les vêtements jetables doivent être mis dans un sac plastique et brûlés. Les bottes doivent être désinfectées et utilisées uniquement dans les bâtiments.

Décontamination du site

Après avoir identifié la maladie présumée, veillez à choisir un désinfectant adéquat. Utilisez un désinfectant à large spectre actif quelle que soit la température et efficace en présence de matières organiques tel que CID20 / VIROCID (www.virocid.com).

Première désinfection

Une désinfection préliminaire doit être commencée le plus rapidement possible après détection de la maladie. Tous les endroits où l'infection est avérée doivent être décontaminés afin de réduire le risque de propagation. Désinfectez à l'aide de CID20 ou VIROCID (www.virocid.com) tous les bâtiments, toutes les routes, tous les chemins, toutes les entrées, toutes les sorties, etc.

Il convient de continuer à désinfecter toutes ces zones pas à pas jusqu'au lancement des premières procédures de nettoyage.

Procédures de nettoyage

L'abattage des oiseaux infectés est généralement réalisé par une équipe particulière nommée par un institut officiel chargé du contrôle des maladies infectieuses. Une fois les oiseaux abattus, ils doivent être transportés vers des fours de combustion spéciaux dans des conteneurs hermétiquement fermés. Réalisez une pulvérisation thermique des bâtiments à l'aide de VIROCID ou CID 20. N'utilisez pas d'eau ou de désinfectant afin de minimiser le poids des écoulements à traiter. Fermez hermétiquement le bâtiment pendant 2 jours. Après ventilation, retirez le fumier, les poussières et les débris. Ces matières ont déjà été légèrement désinfectées au cours de la désinfection préliminaire. La méthode d'élimination la plus simple et la plus sûre des matières fécales est l'incinération. Le transport du fumier, des poussières et des débris du bâtiment vers l'endroit où ils seront brûlés se fera idéalement dans des conteneurs hermétiquement fermés. 

Désinfection complète

  • Démontez tous les équipements ne pouvant pas être nettoyés sur place puis nettoyez-les et désinfectez-les.
  • Utilisez un détergent moussant ou sous forme de gel tel que BIOGEL pour mouiller les toits, murs, sols, loges, mangeoires, abreuvoirs ou tout autre équipement ayant été en contact direct avec les oiseaux.
  • BIOGEL améliore la durée de contact entre le détergent et l'équipement mouillé, pour un résultat de nettoyage optimisé. Rincez tous les équipements à haute pression pendant 10 minutes.
  • Désinfectez tous les équipements et l'intérieur des bâtiments à l'aide de CID20 / VIROCID (www.virocid.com). Ensuite, fermez les bâtiments. Une brumisation supplémentaire est conseillée.
  • Désinfectez tous les extérieurs des bâtiments, les routes, les chemins, les portes, les chaussées, les entrées et les sorties à l'aide de CID20 / VIROCID (www.virocid.com).
  • Au bout de 14 jours, une deuxième désinfection complète des bâtiments est conseillée. Vous pouvez répéter le même programme de désinfection complète.